Un trip à la journée à Sekinchan, Selangor

En Malaisie, nous sommes toujours en CMCO (Conditional Movement Control Order), et nous ne pouvons toujours pas sortir du pays, ni de nos états d’ailleurs. Nous sommes limités aux états de Kuala Lumpur et de Selangor (qui sont considérés comme un seul et unique état, un peu comme Paris et l’Île de France). Ce qui n’est pas très grave au final, puisque vous allez voir qu’il y a plein de belles choses à voir dans les environs. À la journée, on peut s’organiser des petites sorties super sympas.

Cela faisait un moment que nous entendions parler de ces rizières en Malaisie, mais étant toujours en vadrouille pour découvrir l’Asie, nous n’avions jamais saisi l’opportunité d’aller les voir !

Je pense que c’est justement le bon moment de prendre un peu l’air en dehors de la ville, admirer la jolie campagne Malaisienne, goûter les spécialités de la région, réputée pour ses fruits de mer. Depuis quelques temps, nous avons vraiment envie de re-découvrir ce pays qui nous accueille depuis 7 ans, visiter des lieux que nous n’aurions jamais pensé faire avant, par manque de temps et surtout parce que nous avions la « soif de grandeur ». Nous voulions surtout voir d’autres horizons, sans penser que nous pouvions trouver des petits joyaux à deux pas de chez nous. C’est bien la chose que ce virus nous aura appris depuis un an… Nous étions donc super excités à l’idée de partir à la journée avec les enfants, pour aller admirer des kilomètres de rizières, et visiter un peu les environs.


Voir notre vidéo👇🏼 (dispo vendredi 26/03 à 13h Heure Française)



La petite ville de Sekinchan est située sur la côte Ouest de la péninsule, à seulement 1h30 - 2h de voiture de KL, en bord de mer. Elle est dans le district de Sabak Bernam, dans l’état de Selangor. Sekinchan est un petit village de pêcheurs, mais le lieu est surtout connu pour être le principal site de production (et un des plus gros producteur) de riz du pays. La plupart des touristes visite Sekinchan à la journée, mais sachez qu’il est tout à fait possible d’y rester une nuit. Pour une expérience insolite, vous pouvez dormir dans des containers, en plein milieu des rizières. Et quel spectacle quand vous vous réveillez le matin, et prenez votre petit dej’ en contemplant cet immense tapis vert. D’ailleurs, pour avoir ce spectacle particulier, le mieux est d’y aller de Mars à Mai et de Septembre à Novembre.

Si vous souhaitez y passer plusieurs jours, vous pouvez y ajouter la visite du Sky Mirror, ainsi que les lucioles d’Hulu Selangor.


Le meilleur moyen de se rendre à Sekinchan est en voiture, parce qu’il est plus facile de se déplacer d’un endroit à un autre. Il faut savoir qu’on peut aussi y aller en transport en commun depuis KL, mais cela prend évidemment plus de temps. Par contre, sur place on peut louer des vélos, et se balader à travers les rizières. C’est sympa aussi. Mais gardez en tête que la chaleur est étouffante !!


Nous sommes donc partis tous les 4, un samedi matin vers 9h (le mieux est de partir même plus tôt, mais avec les enfants c’est une sacrée organisation 😅). Et nous sommes arrivés sur place vers 10h30, il faisait déjà bien chaud.


# 1 - Les rizières


Nous avons donc commencé par nous balader en voiture à travers les vastes champs de riz. Le temps était super ensoleillé, et comme nous étions en plein mois de Mars (meilleure période), le contraste entre le bleu du ciel, et le vert des champs était juste spectaculaire. Nous nous sommes donc arrêtés pour faire nos plans drone, et évidemment prendre des photos, puisque c’est ce que font la plupart des visiteurs sur place 😂

Lors de cette séance photo, nous avons échangé quelques petits mots avec les habitants, qui ne parlent que Bahasa pour la plupart, mais on arrivait à se comprendre mutuellement avec les mains. Tous étaient très gentils, et saluaient les enfants. Ils ont l’habitude de voir des touristes, mais surtout locaux. Nous avons croisé très peu d’étrangers au cours de la journée, et encore moins d’étrangers avec enfants ! Alors les habitants étaient trop heureux de voir des petits bouts de chou Français !



# 2 - Numéro 16 Bus Café / Padi Box


Comme il était l’heure du repas pour Tilia, nous nous sommes vite fait posés au Bus Café pour la nourrir. Le Bus Café se situe juste à côté de l’hôtel Padi Box, que nous ne pouvions pas visiter malheureusement. C’est dommage car nous aurions voulu vous montrer à quoi ressemblaient les chambres. Mais je vous mets la vidéo de notre ami Discover Evolution, qui y a séjourné avec son épouse. Cela vous donnera une idée.


À savoir qu’une nuit dans le Padi Box coûte 118 RM (138 RM avec balcon privé)


Par contre pour le Bus Café, nous avons trouvé que c’était un peu abusif, il faut consommer minimum pour 15 RM/personne pour pouvoir y entrer. Les places sont limitées (environ 20 personnes à l’intérieur). Mais bon, ça fait des belles photos Instagrammables LOL



# 3 - Déjeuner au restaurant de fruits de mer Loong Hua


Comme il était aussi l’heure de déjeuner pour nous (Titi n’en pouvait plus d’attendre, il était affamé !), nous nous sommes directement rendus au village de pêcheurs pour y trouver un bon resto. Nous avions vu quelques recommandations dans les blogs, et notre choix s’est porté sur le Loong Hua Restaurant. Il est situé juste au bord de la rivière, et il est construit sur des pilotis, au-dessus de l’eau. Donc pendant votre repas, vous pouvez observer la vie du village, apprécier les différentes odeurs (pas toujours agréables), et y voir toutes sortes d’animaux vivants dans la rivière (poissons, varans, rats etc…) Par contre, cœurs sensibles s’abstenir !! La rivière est « on ne peut plus » sale : un doux mélange de pétrole provenant des rafiots de pêcheurs, des plastiques en tout genre (bouteilles, sachets), ainsi que toutes les évacuations des différents restos et docks, se mélangent avec harmonie et vous donnent une vue paradisiaque sur la jetée 😍 Non franchement c’est dégueu !

En revanche, les fruits de mer et poissons ont le mérite d’être frais, puisqu’il s’agit de la pêche du jour, venant tout droit du bateau, au restaurant. La plupart des produits sont soit bouillis, grillés, ou frits. Nous avions commandé des coques (lala) dans une sauce aux huitres, du calamar (sotong) frit, des crevettes aux œufs salés (typique de la cuisine chinoise malaisienne), une omelette aux oignons, du riz blanc et des baby kailan (sorte de broccoli italiens) pour accompagner tout ça. Le tout était très bon, hormis les crevettes qui avaient un goût particulier. Cela nous ait revenu à 85 RM pour nous 2-3 (car Titi n’a pas mangé grand - chose).



# 4 - Le village de pêcheurs


Après avoir rempli nos estomacs, nous prenons le temps de marcher jusqu’au bout de la jetée pour observer les quais, les vieux bateaux colorés (on aurait vraiment dit le bateau des polluards pour ceux qui connaissent le dessin animé), la façon de procéder lors des retours de pêche du jour (encore une fois, accrochez bien votre cœur ! 😅). En tout cas, c’est super intéressant de voir une vie totalement différente de notre « petite vie confortable en ville ».



# 5 - Redang Beach


Pour continuer notre petite balade digestive, nous reprenons la voiture pour nous rendre à Redang Beach. C’est la seule plage des environs. Elle porte le même nom que l’une des plus belles îles de Malaisie (voir notre vidéo), mais alors elle n’a vraiment rien à voir avec ces plages paradisiaques de la côte Est de la Malaisie. Au lieu de voir du sable blanc, une mer turquoise, et sentir une bonne odeur d’océan, vous serez accueilli par du sable jaune, de l’eau marron, et l’odeur du poisson pas frais ! Et il vous faudra slalomer (encore une fois) entre les bouteilles en plastique. Franchement, c'est honteux de jeter ses déchets comme ça ! Alors que l’endroit pourrait être si charmant. Il y a de la vie sur cette plage, les familles se baladent, font du cerf - volant, il y a des petits vendeurs à la sauvette, on peut y pique - niquer (en nettoyant derrière soi évidemment), il y a des petits bancs et cabanes dans les arbres, cela pourrait être tellement mignon et agréable. Mais on n’a qu’une seule envie : prendre un sac et nettoyer la plage. Titi était choqué aussi, car il apprend cela à l’école en ce moment, il nous a dit : « c’est pas bien le plastique, ça pollue la planète ! »



# 6 - L’arbre à vœux de Sekinchan


Derrière le parking de Redang Beach, se situe un temple Bouddhiste, connu pour son arbre géant. Les fidèles viennent de partout pour y faire des photos et leurs vœux. L’arbre est rempli de rubans rouges sur lesquels les gens y ont inscrit leur(s) vœu(x). On peut entrer librement dans le temple pour prier ou prendre des photos, c’est gratuit, mais il y a une petite boîte de donation si l’on veut se procurer un ruban pour y inscrire son nom, ainsi que ses vœux et l’envoyer dans l’arbre (il y a un marqueur et une table à disposition). Titi y a écrit son nom tout seul, et m’a demandé d’écrire le cadeau qu’il voulait pour son anniversaire 🤣 On verra si son vœu se réalise ?


Ensuite, il faut lancer le ruban dans l’arbre, et le plus haut possible. De chaque côté du ruban, il y a une pièce en métal, pour qu’il s’accroche bien dans les branches.

Plus vous lancerez haut, et plus vous aurez de chance que le(s) vœu(x) se réalise(nt).


En dessous de l’arbre à vœux, il y a des petites balancelles ombragées, parfaites pour faire une petite sieste au calme.



# 7 - Usine de production du riz


Après cette petite pause, nous reprenons la voiture pour nous diriger vers une des usines de production du riz (Paddy Processing Factory pour le GPS 😉). Ouverte au public, avec un petit musée (mais fermé pour cause de CMCO) et une petite boutique de souvenirs et autres produits à base de riz, snacks etc…

Vous pouvez marcher au milieu des rizières devant l’usine, pour y faire des photos. Et vous comprendrez tout le processus de plantation, production et récolte du riz, en vous baladant dans les différentes parties de l’usine. Vous verrez les différentes machines, et les ouvriers à l’œuvre.



# 8 - Petit 4h au Mango King


Sekinchan est aussi connue pour ses mangues fraîches et délicieusement sucrées. Mango King est une petite échoppe située au milieu des rizières, qui vend des mangues, et autres boissons, jus, smoothies, glaces et snacks à la mangue. On peut aussi s’y asseoir un moment pour siroter son délicieux smoothie à la mangue (6 RM), parfait par temps chaud et humide !

Vous pouvez également choisir vos mangues à emporter et à déguster chez vous. Il y a plusieurs sortes de mangues, toutes différentes les unes des autres, donc pour les amoureux de ce fruit, vous allez vous régaler !


Étant donné que la journée fût longue, éprouvante, chaude (et douloureuse pour la Tiliette qui a sorti sa première dent la veille !) Nous avons écourté cette pause, juste le temps de s’asseoir 5 min pour boire notre smoothie, et remballer les gaules rapidement car les enfants devenaient pénibles 😬 et le temps orageux (et ce n’est pas une blague 🤣)



# 9 - Ah Ma House


La dernière petite attraction que nous avions repéré dans les blogs, c’est Ah Ma House (littéralement « la Maison de Grand - Mère »).

Les enfants étaient tellement fatigués que nous avons décidés de nous y arrêter que 5 minutes, histoire de voir quand même à quoi ressemblait cette mignonne petite maison, prendre quelques photos, et y acheter quelques ravitaillements pour la route du retour (car c’est aussi un petit magasin qui vend des boissons et des snacks, et certains sont même d’époque !)

Il s’agit effectivement d’une petite maison en bord de route, dans les rizières, qui expose des vieux meubles antiques, des ustensiles de cuisine, des vieux appareils électroménagers, des bibelots, bref tout ce que vous pouvez retrouver dans la maison d’une grand - mère.


Pour info, il s’agit d’une maison issue de la culture Malaisienne Chinoise, donc évidemment cela nous renvoie moins de choses à nous venant de France, qu’aux locaux. Mais on peut quand même comprendre et partager la nostalgie que les Malaisiens Chinois ressentent en se rendant dans cette maison de grand - mère. C’est un peu leur Madeleine de Proust à eux 😉


16h45, il est l’heure de nous mettre en route afin d’arriver pour l’heure du dîner et mettre les enfants au lit pas trop tard.

Cette petite escapade à la journée était bien sympathique, et nous a fait beaucoup de bien. Le fait de sortir de KL tous les 4, juste le temps d’une journée, nous a donné l’impression de partir en vacances. C’est l’avantage de vivre ici, à seulement quelques dizaines de kilomètres de la capitale, on se retrouve immergé dans une Malaisie riche et authentique, qui n’a rien à voir avec la Malaisie dans laquelle nous vivons quotidiennement. C’est agréable de se retrouver au calme, loin de l’agitation, au vert, loin des bouchons. Et comme nous sommes toujours en « semi - confinement », on ne voit presque personne, les touristes se comptent sur les doigts de la main !


Que faire d’autre à Sekinchan ou dans les environs ?


Si vous restez plus qu’une journée et que vous décidez d’y séjourner une ou deux nuits, voici ce que vous pouvez faire en plus des rizières :


- Dormir dans un container au milieu des rizières dans le Sekinchan Padi Box Homestay

- Prendre un bateau pour aller voir les lucioles dans la mangrove de Kuala Selangor

- Aller voir le Sky Mirror, qui est la version Malaisienne du Salar de Uyuni en Bolivie (voir notre video)


On a hâte d’emmener les titis pour d’autres aventures dans la région de Selangor !


La Deglingo Tim


#rizièresmalaisie #insolite #aventure #daytrip #campagnemalaisie #villagedepêcheurs #kualalumpur #kualaselangor #sekinchan #mangrove #plagemalaisie #lucioles #templebouddhiste #wishingtree #skymirror #dormirdansuncontainer #malaisie








Nos

Tarifs 

Laissez nous organiser votre voyage en MAlaisie avec

Notre service

"TIM VOYAGE" 

Reservez ! 

Selectionnez votre Pack pour une creation sur mesure respectant votre budget / votre duree et vos envies !